Rechercher

Hypersensibilité versus dépendance affective

Dernière mise à jour : 18 mai

Hypersensibilité et dépendance affective

Hypersensibilité

Je rencontre dans mon travail de nombreuses personnes hypersensibles.

Peut être parce que je le suis moi-même et que j'ai appris à en faire un atout.


Avec le recul, je vois plutôt l'hypersensibilité comme une caractéristique qui ouvre un champ de possibles infini.

Cependant j'ai remarqué qu'une personne hypersensible a plus de risque qu'une autre de tomber dans la dépendance affective.

Oui. Une personne hypersensible a un terrain plus favorable pour devenir dépendante affective.


L'hypersensible a la plupart du temps grandit avec ce sentiment de ne pas être compris, de ne pas être intégré dans un groupe.

Quand il entend très régulièrement des phrases comme :

"Mais tu es trop sensible,

Ne le prends pas autant à cœur,

Tu n'es pas assez fort…"

Il commence à croire que quelque chose ne va pas chez lui.


Forcément, il finit par se demander pourquoi les autres ne l'aiment pas, par croire qu'il ne mérite pas d'être aimé et qu’il est trop ceci ou pas assez cela.

Et là c'est l'engrenage, puisqu'il va tout faire pour ne pas perdre le lien, pour s'intégrer, pour chercher à se faire aimer, pour coller au maximum aux attentes de l'autre même si la relation est toxique.


Si en lisant ces mots vous vous reconnaissez vous avez aujourd'hui le choix :

Celui de vous dire "je suis dépendant affectif et je le serai toute ma vie".