Rechercher

Les émotions

Les émotions sont des manifestations psychophysiologiques de l’être humain en réaction à des événements internes (propres à lui-même) et externes (l’environnement qui l’entoure).

Elles permettent de communiquer de façon non verbale, et sont très importantes dans nos relations sociales.

Elles sont d’ailleurs le premier mode de communication, avant le langage, car leur présence est inévitable.


Il n’y a pas d’émotions négatives ni positives il y a des émotions qui sont des signaux qui viennent nous informer qu’un besoin est ou n’est pas nourri.




Les émotions de base


Les émotions de base, dites également émotions primaires,

sont universelles et innées.

Elles s’expriment par des manifestations viscérales qui sont donc invisibles, mais également par des manifestations faciales que chacun est en capacité de reconnaître et qui transmettent à notre interlocuteur des ressentis internes.

En effet, ces expressions seront les mêmes entre plusieurs personnes de culture, d’âge ou de sexe différents.


Selon les courants en psychologie, il n’y a pas le même nombre d’émotions de base.

L’analyse transactionnelle parle de quatre émotions, à savoir la tristesse, la peur, la colère, et enfin la joie.

D’autres ajoutent la surprise et le dégoût.


Mais quelle est leur utilité ?


Tout d’abord, la tristesse survient en réponse à une perte ou un manque, et nous permet de l’accepter.

La peur prévient d’une menace, et active notre état d’alerte.

La colère, quant à elle, est une réaction défensive, elle survient quand on se sent injustement traité, elle met le corps en position d’attaque.

La joie survient lorsque nos besoins sont assouvis.

Ensuite, la surprise peut être soit agréable, soit désagréable.

Enfin, le dégoût nous protège des infections mais aussi des actes immoraux, et influence nos comportements.

Les émotions de base sont à l‘origine de la construction des autres émotions.


Les émotions élaborées


Les émotions élaborées, ou émotions secondaires, résultent de l’apprentissage des émotions de base, notre environnement, notre vécu et nos expériences personnelles.

Elles se développent durant l’enfance, et aboutissent à l’âge adulte.

Elles répondent à une émotion de base, et peuvent la masquer.


En effet, une émotion secondaire peut apparaître et être visible en premier lieu chez un sujet.

Cependant, celle-ci vient se substituer à une émotion de base qui est perçue comme inacceptable par la personne.



Il est parfois difficile d’avoir conscience de la manifestation d’une émotion de base, c’est pour cela que les émotions secondaires peuvent facilement passer au premier plan.


Par exemple, suite à une rupture sentimentale, une femme peut témoigner du mépris à son ex compagnon, car elle ne se donne pas le droit de ressentir de la tristesse.


Par ailleurs, les émotions secondaires peuvent aussi être un mélange d’émotions primaires qui endurent quelques modifications.

Par exemple, le mépris est une combinaison de la colère et de la peur d’exprimer celle-ci.


Nous avons une émotion chaque 10 seconde car l’émotion c'est l’énergie en mouvement et c’est donc la vie.

Le chemin est de rester en contact avec notre corps et son ressenti car elles se manifestent dans le corps par des sensations.


Il y a de nombreuses subtilités de ressentis des émotions mais clairement si le corps se contracte l’émotion est désagréable et parle d’un besoin non nourri alors que si le corps se dilate et se détend cela parle d’un besoin nourri.


Quand on repère que le corps se contracte c‘est qu’une émotion vient dire que quelque chose ne va pas.

Il convient alors de faire retour en soi et d’entrer dans une écoute profonde et d’accueillir et de rencontrer ce qui est là, la nature de la souffrance.


Ce chemin de revenir à l’intérieur est essentiel pour apprendre à se comprendre et donc pour s’aimer.

La substance de l’amour est la compréhension.

Je vous invite donc à expérimenter ce retour à l’intérieur chaque fois que quelque chose est activé dans votre champ de conscience interne.

Plus vous allez faire cela et plus vous repérerez les distorsions et plus vous saurez vous ajuster.


En 2021 avec les turbulences ambiances nous allons avoir grand besoin de revenir en nous et d’écouter ce qui s’y passe.

La solution à tout est à l’intérieur.


Je serai heureuse de vous accompagner à faire “Téchuva” comme disait Jésus “faire retour” et

lâcher la lutte si cela vous semble encore difficile.


Passez de belles fêtes de Noël et que durant cette fête de la nativité, l’enfant de lumière en vous puisse émerger de ses conditionnements limitants.


Au plaisir de vous lire et de vous accompagner vers plus de bien-être.


Patricia Bonneville






Posts récents

Voir tout